Statut d'un ange

Tout le monde a un ange gardien.

Alors, votre ange gardien : assistant personnel, bodyguard à plumes, esprit fantomatique ou vraie aide spi ? Faites le test.

 

  • Vous lui demandez une place de parking + 10 pts

 

  • Vous l’eng***lez parce qu’il a mal fait son boulot (un 4×4 vous a volé votre place) – 20 pts

 

  • Vous le voyez un peu comme un assistant personnel : rappel de rendez-vous, protection contre les accidents de la vie, retour de l’être aimé. Super pratique ! + 20 pts

 

  • Vous l’invoquez en cas de coup de pression : vous passez le permis pour la 3e fois, vous avez un contrôle de maths, vous devez négocier votre salaire, etc. + 20 pts

 

  • Vous récitez chaque matin la petite prière à l’ange gardien que vous ont appris vos parents + 50 points

 

  • Vous y pensez une fois par an, le 2 octobre + 10 points

 

  • Honnêtement ? Vous n’y pensez jamais – 50 points

 

  • Vous lui demandez d’aller s’arranger avec l’ange gardien de votre crush pour que vous puissiez vous croiser comme par hasard à la soirée de Jean-Gontran – 10 points

 

  • Depuis un topo sur le rôle de l’ange gardien, vous savez qu’il est là pour vous protéger du Mal et vous conduire vers le Christ et vous l’invoquez pour ça + 80 points

 

  • Vous lui demandez de vous réveiller pour l’adoration de nuit (vous avez choisi le créneau 3h-4h) et vous endormez tranquillou sans mettre de réveil + 100 points

 

  • Comme saint Padre Pio ou sainte François Romaine, vous le voyez, vous conversez avec lui comme avec un vieux frère et il fait des choses comme vous aider dans vos trad’ ou vous donner une claque si vous médisez + 1000 points

 

 

Faites vos calculs et découvrez la signification de vos points :

De – 80 à 0 points : l’ange gardien, pour vous, c’est un peu comme le Père Noël ou les cloches qui vont à Rome chercher des chocolats… de jolies niaiseries, bonnes pour les enfants. Ou alors, quelqu’un que vous utilisez à des fins pas très honnêtes. Hum. Va falloir dépoussiérer toutes ces idées préconçues, pour ça on vous invite à lire ce super article

De 0 à 20 points : Vous savez que vous avez un ange gardien, mais vous y pensez tous les 36 du mois. Pour vous, il n’a pas trop de consistance. Eh bien, le conseil qu’on peut vous donner, c’est : allez-y, plumez votre ange, comme dirait le Père Humbrecht, ne le laissez pas oisif ! Lorsque l’on prie son ange avec confiance et affection, on est souvent surpris de son incroyable efficacité. On vous donne une petite prière pour vous aider : « Bon ange de Dieu qui es mon gardien : éclaire-moi, guide-moi, protège-moi ! Ne m’abandonne jamais, tout pécheur que je suis ! Prends-moi par la main et conduis-moi jusqu’au bout dans les saintes voies de l’amour de Dieu ! Amen. »

De 20 à 100 points : pas mal, pas mal, vous invoquez régulièrement votre ange gardien. Bon, avouez, un peu comme si vous aviez un Batman à plumes invisible auprès de vous, hein ? C’est pas mal, mais votre ange peut un plus (si, si) : vous protéger du Mal et de son auteur, vous conduire vers le Christ, vous aider à prier. Cf. la petite prière ci-dessus.

De 100 à 500 points : votre ange gardien fait partie de votre vie. Il vous aide au quotidien, dans les menues circonstances de la vie, comme dans votre prière. Bravo, vous êtes sur le chemin de la sainteté !

Plus de 500 points : là vous êtes déjà saint, votre ange est votre meilleur pote, on peut plus rien pour vous. (Par contre, on veut bien vous rencontrer. C’est rare de rencontrer un saint en chair et en os)

Suivez-nous

Pause pub

Ça aussi, ça va vous plaire !